Meditation Experiences

témoignage méditation

J’ai pu lâcher mon perfectionnisme et mes illusions qui avaient fait de ma vie une prison.

J’ai 62 ans. Mère de 3 enfants, divorcée. Avant de commencer à méditer j’ai vécu de nombreuses années de stress, de contrôle, de perfectionnisme, de travail acharné, de fatigue, de manque de sommeil liées à mes attentes de reconnaissance et de réussite professionnelle. Je devais être parfaite partout. Un cercle vicieux infernal puisqu’il n’y a jamais de satisfaction dans ce monde. Dès que j’arrivais à atteindre un but, le suivant m’attendait et ainsi de suite. Gagner de l’argent, être un modèle parfait de mère, gravir les échelons de la hiérarchie, un tunnel sans fin, sans répit, culpabilité de négliger ma famille, pas avoir du temps pour moi, pour les gens que j’aime, pour savourer la vie, du temps pour rien, courir… courir… devenir une machine à production, une machine à faire.
Tout ceci pour qui ? Pour quoi ? Puisqu’on ne retire aucun bénéfice, aucun bonheur réel.

Lorsque j’ai réalisé cet état de fait, j’ai cherché le bonheur un peu partout, dans la lecture, dans les religions, dans la spiritualité, du soufisme au bouddhisme, du yoga au reiki, j’ai parcouru les enseignements, les pratiques, les stages. Oui je comprenais que la joie et la sérénité existent, oui je comprenais intellectuellement tous ces enseignements qui parlent de l’amour, qui se rejoignent et se ressemblent sans pour autant permettre de devenir moi-même la paix, sans ressentir la joie ni la légèreté tant promise dans mon cœur.

C’est à ce moment-là qu’une amie m’a parlé de cette méditation qu’elle pratiquait à Perth en Australie. J’ai cherché le centre le plus proche de Genève qui se trouvait à Paris.

Quelle rencontre magnifique. Cette méthode simple est très efficace. Elle a changé ma vie. Que dis-je… elle m’a sauvée.

Aujourd’hui, Je suis une autre femme, légère et heureuse. J’ai une énergie à en revendre, et je me sens tellement plus jeune. J’ai pu lâcher mon perfectionnisme et toutes mes illusions qui avaient fait de ma vie une prison. Je croyais vivre mais je suffoquais.  Je suis sortie de mon enfer et je peux témoigner aujourd’hui que l’on peut vivre, travailler, aider, s’amuser, tout simplement savourer la vie dans la joie, la sérénité et la légèreté. On peut être entourée de stress, de gens stressés et énervés et rester soi-même zen, en toute tranquillité intérieure. On peut faire face à des situations difficiles avec la même sérénité. J’ai compris enfin le vrai sens des enseignements que j’avais lu auparavant.

Mais qu’est-ce qui est changé en fait ? J’ai découvert la vrai Vie, j’ai enlevé les lunettes de mes illusions et POUF! ma vidéo s’est arrêtée. J’ai compris que j’avais vécu toutes ces années dans mes scénarii, dans mes vidéos, dans mes photos. J’étais en plus l’auteur, le scénariste, le cameraman et l’actrice principale de toutes mes illusions. J’étais enfermée dans mes convictions, mes concepts, mes habitudes, mes savoirs, mes responsabilités, mes croyances, mes enfants, mon travail, ma maison, ma… mon… mes… et tournais en rond… J’avais vécu toute une vie dans ma tête, dans mon esprit.

Quel bonheur de me réveiller de mon rêve après 58 ans. Mais tant qu’on rêve on ne sait pas qu’on vit dans son rêve. C’est au moment du réveil que j’ai compris ! Wow ! ce n’était qu’un long, très long rêve. Et ma vie a changé.

Ma vie aujourd’hui est telle une rivière qui coule tranquille et sans soucis. Elle sait d’où elle vient, elle sait où elle va, elle sait que sur son chemin elle trouvera tout ce dont elle aura besoin. Elle traversera des obstacles mais avancera avec confiance jusqu’à se fondre dans sa source.

Shelly / Consultante
Go Back