Meditation Experiences

Pour la première fois, je sens que j’ai vraiment un but, un vrai but dans la vie. Et pour moi, c’est déjà beaucoup

Sans cette méditation je n’aurais jamais été capable de regarder ma vie et la manière dont je l’ai vécue. C’est sûr. Peut-être que j’aurais pu cacher mes souffrances ou agir d’une manière différente, je ne sais pas.

Mais je n’aurais jamais pu voir mes agissements et le rôle que je jouais dans tous ces évènements du passé. Sans cette méditation, je serais toujours en train de me plaindre de ceci et de cela, tout en continuant à penser que tout est de la faute des autres et non de la mienne. Je me suis rendu compte que je portais en moi énormément de fierté.

L’image que je renvoyais aux autres a toujours été très importante, je refusais de me montrer faible et de m’ouvrir aux autres. Je me suis donc replié sur moi-même. Je me comparais sans cesse aux autres. Si une personne avait quelque chose de plus que moi, je ne l’aimais pas.

Si une personne semblait plus faible que moi, alors je pouvais être modeste et sympa, je m’occuper bien d’elle. Je pensais être quelqu’un de bien parce que j’étais tellement sympa avec les faibles. Ça, c’était ma vie. Je ne vivais que dans la comparaison, j’essayais par tous les moyens de donner l’impression d’être le meilleur. S’il n’y avait pas de concurrence en face de moi, alors j’étais sympa.

Cela peut paraître étrange, mais dans mon éducation, il était de bon ton de s’aimer et de chercher à s’améliorer en permanence. J’ai vraiment essayé de m’aimer et de me dire que j’étais génial. Cette méthode de méditation est un peu à l’opposé de tout ça. On réalise que l’on n’a absolument rien de génial, et c’est un grand soulagement.

C’est vraiment un grand soulagement parce que c’est un lourd fardeau que de toujours penser qu’on est génial et que l’on doit l’être tout le temps. Maintenant, je me libère de cet ego et de cette fierté, le monde autour de moi est devenu plus sympa et il me traite plus gentiment ces temps-ci. Oui, c’est drôle, car avant, le monde était mon ennemi. Il ne l’est plus.

Michael / Avocat
Go Back
hortor

“Vous commencez à vous voir ainsi que votre façon d’être dans chaque facette de votre vie”

Ce qui est bien avec cette méditation c’est qu’elle est capable de vous montrer qui vous êtes d’une manière beaucoup plus large que vous ne pourrez le faire vous-mêmes. C’est vraiment très difficile de vous voir tel que vous êtes, alors cette méditation a cette façon de vous montrer d’un point de vue beaucoup plus large.

Vous regardez en vous-mêmes comment vous êtes réellement et vous voyez les choses qui sont en vous. J’ai vu des choses en moi dont j’ignorais l’existence avant de suivre cette méthode. Je pense que c’est une des plus grandes forces de cette méditation. Je pensais qu’il était très difficile d’apporter des changements en moi mais cette méthode m’a aidé à me débarrasser de mes habitudes et de mes pensées négatives inutiles.

Je suis vraiment plus heureux maintenant et beaucoup plus détendu. Je me sens mieux et pour moi, c’est la meilleure façon d’illustrer le Bonheur. De plus, ma concentration a augmenté. Comme je travaille avec des ordinateurs, il est absolument primordial d’être patient et concentré tout au long de la journée. Je travaille toute la journée avec ma tête, il est donc très important d’être détendu. Arrêter de gesticuler ou de penser à autre chose, seulement être là où je suis ! La méditation m’a vraiment aidé !

La méditation m’a également fait progresser en tant que mari et en tant que père. Je trouve que le problème majeur dans beaucoup de relations est que l’on attend tout le temps quelque chose des autres. On veut obtenir quelque chose de l’autre. Je pense que cette méditation a changé cette vision des choses avec ma femme. Maintenant, nous ne mettons plus en avant les attentes que nous pouvons avoir l’un de l’autre. La méditation a également changé ma façon de voir mes enfants.

Je les vois tels qu’ils sont, je les vois comme un parent, comme un père, c’est beaucoup mieux ainsi. J’avais des préjugés qui venaient du fort attachement que j’avais pour mes enfants. Avec la soustraction, je pense que l’on commence à voir sa famille de manière plus réaliste. C’est également bon pour les enfants parce qu’ils le ressentent et ils sont beaucoup plus détendus avec moi.

hortor

Hjörtur / Informaticien
Go Back